Exotisme antillais au XVIIe siècle ?

Christina Kullberg will participate in a conference on exoticism in literature and anthropology at the University of Montpellier, Paul Valéry, on Friday 25th November. 


Visions du monde, pouvoirs d'évocation: Exotisme et pittoresque en anthropologie et en littérature

Colloque international organisé par le RIRRA 21 et le CERCE
25 novembre 2016
Université Paul-Valéry – Montpellier

Christina Kullberg's talk is entitled: "Exotisme antillais au XVIIe siècle ? L’Histoire générale des Antilles habitées par les François (1654/1667-71) de J-B Du Tertre"

Abstract: Cette communication propose d’explorer les ramifications historiques de l’exotisme dans le contexte d’une colonisation naissante, à savoir l’établissement des colonies françaises aux Antilles au milieu du XVIIe siècle. Articulé dans une période où la présence coloniale est précaire et où les lignes de partage entre littérature et science sont floues, il s’avère difficile d’emprunter une approche postcoloniale qui, bien souvent, ne voit dans l’exotisme qu’une réduction de l’Autre issue des rapports inégaux entre « observateur » et « observé ». Il est également problématique de se contenter de répertorier les objets et les faits « sauvages » du moins si l’on cherche à comprendre la fonctionnalité de l’exotisme. Censée dire l’étranger, la relation de voyage de Du Tertre est imbibée d’exotisme : il affecte les parties historiques autant que les parties descriptives, il opère dans des passages dramatiques et dans les comptes rendus du quotidien, dans les échanges avec les Amérindiens et les esclaves aussi bien que dans les échanges avec les autres Français, et ainsi de suite. Nous tâcherons d’esquisser une reconfiguration de l’exotisme afin de mieux saisir comment une anthropologie avant la lettre comme celle que l’offre Du Tertre dans son histoire des Antilles, s’inscrit dans un système complexe de représentations qui problématise les contacts entre cultures.

Share
written by Alice Duhan
25 October, 2016